Abdominoplastie à Paris

Obtenir un ventre plat grâce à l’abdominoplastie

Définition de la plastie abdominale

L’Abdominoplastie appellée également plastie abdominale, et lipectomie abdominale, est la chirurgie réparatrice et esthétique de la paroi abdominale. Abdominoplastie à Paris

La paroi abdominale est composée de trois éléments principaux :

  • La peau
  • Les muscles
  • La graisse.

Chacun de ces éléments doit être évalué à part entière et souvent les trois sont traités dans la même opération. La plastie abdominale permet de diminuer la graisse abdominale difficile à perdre, surtout après 40 ans. Elle est réservée aux cas où il n’existe pas de distension cutanée importante ou de relâchement des muscles. Très souvent une aspiration de la taille lui est associée. C’est une intervention idéale et spectaculaire à condition de bien sélectionner les cas.

La mini abdominoplastie et le « redressage » du ventre

S’il existe un repli cutané en position debout, mieux vaut proposer une miniplastie abdominale. S’il existe un léger relâchement cutané on pourra adopter une technique récente du Dr Philippe Bellity de ”redressage” qui consiste à placer un pansement collant solide sur la peau au dessus du nombril pour la tirer vers le haut et répartir l’excès de peau sur une surface plus grande le temps de la cicatrisation. Ce pansement doit être gardé pendant10 jours.

Body Lift : Le lifting du ventre

Body Lift à Paris

Parfois la chirurgie du ventre ne suffit pas après un grand amaigrissement et il existe un excès cutané important qui fait le tour de la ceinture. Le body lift ou lipectomie circulaire. L’intervention consiste à retirer une bande de peau de 25 à 30 cm tout autour de la ceinture pour retendre parfaitement la peau en excès qui se situe en avant, sur les côtés et dans le bas du dos. La cicatrice fait tout le tour de la ceinture et elle est dissimulable dans un sous-vêtement.

Le résultat du body lift est spectaculaire sur la silhouette. L’intervention, plus lourde qu’une plastie abdominale (puisqu’elle nécessite de retourner le patient et la cicatrice et les décollements sont plus grands) est bien codifiée, préparée sur un patient sans risques : arrêt du tabac obligatoire, diabète, hypertension et anémie traités correctement auparavant. Les suites sont plus longues et nécessitent au moins trois semaines de repos.

Tout savoir sur le tablier abdominal

Les prises de poids ou les grossesses provoquent des relâchements de la peau du ventre aggravés par les vergetures. Le résultat est une déformation cutanée qui devient permanente et crée un pli au-dessus du pubis, visible au début en position debout et qui, au maximum, crée «une besace» plus ou moins importante. La forme majeure est le tablier abdominal qui capote par-dessus le pli sus-pubien et vient recouvrir le pubis. En dehors de la disgrâce dont l’importance est ressentie variablement, il existe une gêne physique et parfois des douleurs ou des difficultés à respirer en position assise ou en se baissant.

people-1854034_960_720

Ce tablier abdominal a tendance à devenir « autonome » et représente une surépaisseur permanente avec laquelle il faut vivre plus ou moins en harmonie. Là encore l’excès de peau n’est pas réparable sans chirurgie et le relâchement musculaire non plus. Les deux muscles droits qui sont censés maintenir la sangle abdominale au milieu se sont déplacés sur le côté sous la pression et la ballonisation du ventre. Il se crée entre eux un espace «mort», où les muscles sont inefficaces, que l’on appelle diastasis. Ce diastasis est une faiblesse de la paroi qui laisse le ventre se distendre vers l’avant. À un stade ultérieur cette faiblesse peut se transformer en éventration : les intestins ont traversé cette paroi et saillent sous la peau.

Abdominoplastie aspiration et cicatrices

Le seul facteur sur lequel le patient peut agir est l’excès graisseux. La graisse contenue à l’intérieur de l’abdomen et autour des viscères crée une pression importante. L’amaigrissement peut faciliter grandement la chirurgie. La graisse en excès se situe aussi à l’extérieur de l’abdomen, sous la peau, surtout chez les femmes. Mais cet amaigrissement souhaité est souvent découragé par la présence du tablier abdominal qui reste présent malgré la perte de poids et qui donne l’impression de faire des efforts dans le vide. L’intervention va souvent déclencher une satisfaction immédiate et l’amaigrissement sera alors facilité car les résultats deviennent visibles et les efforts récompensés.

Chirurgie d’abdominoplastie : L’opération du ventre

Se préparer à la chirurgie du ventre

La préparation du terrain avant l’intervention est très utile, notamment pour la recharge en fer et en vitamines. Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé avec prise de sang et consultation cardiologique après 50 ans. Le médecin-anesthésiste sera consulté, au plus tard 48 heures avant l’intervention. L’arrêt d’une éventuelle pilule contraceptive peut être requis, notamment en cas de facteurs de risques associés (obésité, mauvais état veineux, troubles de la coagulation). Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

Le déroulement de l’opération de lipectomie

 

woman-9951_960_720

L’intervention va traiter trois éléments :

–      L’excès de peau va être retiré sous forme d’un croissant dont le trait du bas est au niveau du pubis et le trait du haut le plus souvent au niveau du nombril. Le reste de la peau au- dessus va être décollé et retendu vers le bas comme un rideau qui descend. On comprend bien pourquoi le nombril devra être déplacé et remis en bonne place une fois le ventre retendu

–      L’excès de graisse qui se situe sous la peau et sera aspiré par liposuccion. On y associe une aspiration des hanches qui reconstruit une belle silhouette. Il n’existe pas toujours d’excès de graisse et les femmes minces peuvent avoir un excès de peau isolé. Des plis inesthétiques sont présents au- dessus et en dessous du nombril, surtout visibles en position assise. Les grossesses gémellaires donnent provoquent des distensions cutanées importantes aggravées par l’apparition de vergetures de nombreuses car la peau n’a pas pu résister à la pression. L’excès de peau est alors le plus souvent centré autour du nombril, associé à un diastasis (élargissement de l’espace entre les deux muscles) des muscles droits de l’abdomen qu’il faudra bien sûr réparer. On appelle cela un ventre « forcé ». L’intervention est alors moins lourde en l’absence de facteur graisseux à traiter. Abdominoplastie relâchement musculaire

–      Le relâchement musculaire :les muscles droits dont nous avons parlé sont remis en bonne place sur la ligne médiane et suturés l’un avec l’autre pour recréer une bonne sangle qui va redonner un ventre plat et surtout une bonne dynamique musculaire. Le contenu du ventre a besoin d’une gaine interne de maintien solide et efficace. La colonne vertébrale, qui était seule en charge pour retenir les viscères faute de maintien au niveau de l’abdomen en avant, va être soulagée par la réparation des muscles ce qui permettra d’éviter des problèmes de dos dans l’avenir.

–      Le pubis a souvent subi les mêmes dégâts que le ventre. L’excès de peau du pubis sera retiré en même temps que le ventre et sera retendu. Souvent une lipoaspiration y sera associée. Il est important que le pubis et le ventre soient en continuité et qu’il n’y ait pas de décalage de volume inesthétique entre le dessus et le dessous de la cicatrice.

Les résultats de l’abdominoplastie

La plastie abdominale dans sa forme complète reconstruit l’abdomen avec une amélio- ration de la fonction et une transformation de la silhouette. Bien entendu toutes ces actions nécessiteront deux à trois semaines de repos minimum pour que les choses rentrent dans l’ordre. La durée de l’hospitalisation va dépendre de l’importance du tablier et du saignement postopératoire. Une prise de sang effectuée le lendemain en donnera une indication précise.

Les suites opératoires de la lipectomie

L’importance du tablier abdominal et du saignement peropératoire.

Une prise de sang effectuée le lendemain en donnera une indication précise. La préparation du terrain avant l’intervention est très utile, notamment pour la recharge en fer et en vitamines. La très grande majorité de mes patients restent une nuit en clinique et sortent avec un arrêt de travail de trois semaines. Un repos relatif sera observé mais pas d’alitement car l’immobilité favorise les phlébites qui sont des complications que nous devons prévenir.

La phlébite est un caillot qui se forme au niveau des veines des membres inférieurs et qui est favorisé par toute chirurgie abdominale ou des membres inferieurs. Ces caillots peuvent se déplacer vers les veines du poumon et provoquer ce qu’on appelle une embolie pulmonaire qui peut être très sérieuse. Pour éviter cette complication on dispose de trois moyens: le lever tôt pour avoir une activité musculaire des membres inférieurs, un maintien élastique des mollets par des bas de contention qui favorisent le retour veineux, et la prescription pendant une dizaine de jours d’une injection quotidienne d’anticoagulants qui vont fluidifier le sang et éviter ces caillots.

Les cicatrices de l’abdominoplastie

La paroi met du temps à cicatriser, les tissus ne reprennent leur souplesse qu’après plusieurs mois. Tout d’abord les muscles sont maintenus par des fils et la suture n’est à peu près solide qu’au bout d’un mois pendant lequel les efforts musculaires sont à éviter.Abdominoplastie à Paris Avant/Après

Les phénomènes de cicatrisation sous la peau sont importants car le décollement de la peau est élevé. Les réacollements provoquent une dureté des tissus et une insensibilité sur plusieurs mois. Il faut globalement un an pour que tout soit rentré dans l’ordre. La cicatrice sera surveillée pendant un an, au bout de trois mois, six mois et douze mois. À un an le résultat est considéré comme définitif. Parfois des retouches cicatricielles seront proposées si la cicatrice est élargie ou trop visible.

La grandeur de la cicatrice est telle qu’elle doit faire le tour de la taille. Par son effet circulaire elle permet de « lifter » le corps avec des incisions bien pensées pour optimiser la transformation de la silhouette. Les suites sont comparables à celles d’une importante plastie abdominale.

Save