Lifting des cuisses à Paris

Raffermir les cuisses grâce à la Cruroplastie

Raffermir les cuisses à Paris

A qui s’adresse le lifting des cuisses?

Le lifting des cuisses s’adresse aux personnes qui ont pris de l’âge, qui ont connu des amaigrissements, ou des lipoaspirations excessives. Tout comme pour le lifting des bras, l’opération consiste à retendre la peau qui s’est relâchée. Les vergetures aidant, se crée un excès cutané à la face interne de la cuisse. La solution de redonner une certaine tension et fermeté par la musculation n’est pas inutile mais ne résout pas souvent le problème.

Chirurgie des cuisses: retendre les cuisses flasques

Lifting des cuisses à ParisLes cuisses frottent à la marche. La peau irritée par ce frottement peut se pigmenter de marron. Le geste de remonter la peau vers le pli de l’aine semble logique. Les relâchements légers  peuvent bénéficier de cette technique qui consiste en une incision dissimulée dans le pli de l’aine permettant de retirer un croissant cutané plus ou moins important, en prenant garde de ne pas en enlever trop car la cicatrice peut alors devenir très visible et descendre du pli de l’aine.

Il existe souvent un excès cutané dans le sens vertical (dessin page suivante) associé jusqu’au-dessus du genou qui ne sera pas retiré par la technique sus-citée. On doit alors retendre aussi dans le sens vertical en plus du sens horizontal sous peine d’obtenir un résultat insuffisant. Comme pour les bras il est parfois nécessaire de réduire la circonférence de la cuisse.

Les suites opératoires du Lifting des cuisses

Complications : infections, hématomes, désunions (ouverture de la cicatrice par mouvements excessifs), cicatrisation inesthétique.Durée d’hospitalisation : 24 heures. Une surveillance de la cicatrice est nécessaire pendant les quinze premiers jours car les désunions, si elles arrivent, doivent être refermées par des points de suture le plus vite possible.Cruroplastie à Paris

La position dans le pli de l’aine nécessite une hygiène parfaite et une désinfection fréquente. Les pansements «modernes» qui sont collés et recouvrent de manière hermétiques la plaie sont indispensables dans cette intervention. Ils évitent de souiller la plaie après les besoins.Le port du vêtement de contention se fait pendant quinze jours

Les cicatrices de l’opération des cuisses

Les deux cicatrices horizontales, l’une dans le pli de l’aine et l’autre verticale le long de la cuisse, vont se croiser et prendre une forme de T. La nature n’aime pas les intersections en matière de cicatrice car le sang n’y arrive pas de manière optimale et il y a plus de risques de désunions et de problèmes de cicatrisation.

J’utilise une forme de J inversé qui aura pour avantages de retendre dans les deux sens et de ne pas créer d’intersection, avec très peu de risques de désunion cicatricielle. Une liposuccion est souvent associée pour diminuer en même temps le volume de la graisse et resculpter la cuisse avant de retendre la peau. C’est une chirurgie peu douloureuse.