Lipofilling à Paris

Le lippofilling, appelé aussi lipomodelage (ou lipostructure) est l’injection de la propre graisse du patient prélevée au niveau d’une zone par lipoaspiration, purifiée et filtrée, et ensuite réinjectée à un autre endroit.

Lipomodelage: remodeler son corps avec l’injection de graisse

La technique est bien établie pour que la greffe des cellules injectées puisse prendre : la graisse doit être bien répartie dans la zone à remplir à l’aide d’une mince canule qui distribue de fines travées. Pour rester vivantes, les cellules greffées doivent être nourries par leur environnement. L’injection d’une trop grande quantité de graisse en un même endroit ne permettra pas à toutes les cellules graisseuses de rester vivantes et le pourcentage de résultats sera faible.

Cette technique a de multiples applications, et permet en définitive de traiter toute dépression sous-cutanée à laquelle nous avons besoin de redonner du volume

 Lipofilling fessier

Le lipofilling du fessier fait partie avec les implants fessiers des principales procédures qui permettent d’augmenter le volume du postérieur. Le prélèvement de la graisse est une véritable lipoaspiration dans les règles de l’art. La graisse récoltée est filtrée, récupérée stérilement et réinjectée dans les fesses avec une fine canule). Comme dans toute réinjection de graisse il faut créer des travées multiples pour que les cellules greffées soient nourries par leur environnement et ne pas injecter en masse sous peine de perdre le bénéfice de la technique.

feet-2239509_960_720

Lipofilling mammaire

Le lipomodelage mammaire permet d’augmenter le volume des seins. Cette technique, qui est en plein développement, offre des résultats très beaux et naturels. Les avantages sont multiples. Les images radiologiques des seins peuvent présenter après injection de graisse quelques difficultés de lecture. Certains chirurgiens sont encore réticents à utiliser ce procédé, par manque de recul sur les risques en rapport avec le cancer du sein.

girl-254708_960_720

Les résultats de la lipostructure

Les résultats sont très beaux et naturels mais il faut attendre au moins trois mois pour se réjouir Cependant, la graisse, même bien injectée, ne prend pas à 100 %. Le pourcentage de prise dépend de multiples facteurs : technique du chirurgien, tabac, existence d’hématomes… Il faut de toute façon surcorriger, c’est-à-dire mettre plus de graisse, jusqu’à 30 % en plus du résultat escompté. On pourra cependant proposer une nouvelle intervention à un an.

Les suites et les complications du lipomodelage

Les suites sont assez simples avec œdèmes et gonflements pendant deux semaines. Les douleurs sont modérées et ne sont pas comparables à celles des implants fessiers. Les complications sont rares. Le vrai challenge est de faire en sorte que la graisse tienne. Le patient doit être informé que le pourcentage de réussite du résultat est aléatoire.

Save