Botox à Paris

Définition du Botox

Qu’est-ce-que le Botox ?

Botox à ParisLa Toxine Botulique qu’on nomme souvent Botox, du nom commercial du premier produit mis sur le marché. Bo pour Botulinique et Tox pour Toxine, est une toxine qui agit en bloquant la transmission du nerf vers le muscle et diminue la force de contraction musculaire.

Comme son nom l’indique elle est produite par une bactérie qui se développe dans les boîtes de conserves avariées. Son absorption bloque la transmission entre le nerf et le muscle, entraînant une paralysie. C’est cet effet pharmacologique qui a été utilisé en thérapeutique: ce produit ayant été très dilué, les laboratoires en ont gardé uniquement l’effet pharmacologique qui consiste à bloquer la transmission entre le nerf et le muscle.

Avant son emploi à visée esthétique ce produit a été utilisé par les ophtalmogues, les ORL, dans le but de corriger le strabisme et les tics de la face. On s’est rendu compte beaucoup plus tard que l’on pouvait utiliser la propriété de ce produit à des fins esthétiques, c’est-à- dire que l’on pouvait bloquer les muscles du visage qui, eux, sont à l’origine des rides. En conséquence, depuis 2003, la toxine botulique a reçu une autorisation officielle de mise sur le marché (AMM), à condition d’être utilisée pour traiter exclusivement les rides situées au niveau du front, c’est-à-dire les rides intersourcilières que l’on appelle aussi les «rides du lion». Mais l’on sait bien entendu que l’indication a dépassé l’autorisation officielle et que ce produit est utilisé pour toutes les rides du front et de la patte d’oie.

Traiter les rides avec du Botox

Le principe de ce produit est de diminuer la mobilité des muscles du front et par là d’atténuer les rides. Les rides du front ne sont pas dues à un excès de peau mais à des contractures des muscles. Bien entendu, en bloquant la contraction de ces muscles on diminue l’importance des rides. Il est important de savoir qu’au niveau du front il y a en permanence un effet de balance entre deux forces opposées: la première force, qui fait remonter les sourcils vers le haut, donne l’air «étonné». Cette remontée des sourcils est due à un puissant muscle, le muscle frontal. À l’opposé se trouvent les muscles abaisseurs dont le rôle est au contraire d’abaisser et de froncer les sourcils. Nous sommes donc en permanence en équilibre entre ces deux forces. Le médecin ou le chirurgien esthétique doit doser la toxine botulique en fonction de votre front, de manière à atténuer les rides sans bien entendu figer.

Injections botox front à Paris

Les expressions du visage sont dues à la contraction de petits muscles sous la peau qui s’animent en créant des plis disparaissant à la fin de la contraction. Avec l’âge, ces plis se transforment en rides et la contraction de ces muscles devient souvent excessive occasionnant des expressions négatives comme la fatigue ou le stress. L’utilisation bien pensée et bien réalisée de Botox donnera une disparition de ces rides pendant une période, en général, ne dépassant pas 6 mois.

La différence entre le Botox et l’Acide Hyaluronique

Une question que me posent souvent mes patientes: «Pourquoi la toxine botulique plutôt que des comblements par de l’acide hyaluronique?» Parce que les rides du front sont des rides d’expression, des creusements dus à la contraction des muscles et non pas, comme les rides au niveau du visage, dus à un relâchement de la peau; ces rides se comblent par de l’acide hyaluronique.

Les zones d’actions de la toxine botulique

Les effets du botox sur le visage

Les rides traitées sont principalement celles du haut du visage : du front et de la glabelle (entre les sourcils) et les rides de la patte d’oie. L’effet est spectaculaire et apparaît au 4eme jour après l’injection et s’installe en 10 jours. Le résultat est un visage plus lisse, moins crispé. Bien sur, le dosage approprié est très important : une injection bien faite permet de garder ses expressions avec un visage détendu, ce qui donne l’impression de rajeunissement. Le fait de détendre le muscle orbiculaire (autour des yeux) qui crée les rides de la patte d’oie fait également remonter la queue du sourcil, éclairant ainsi le regard.

Les autres zones d’action du Botox

La toxine botulinique est également utilisée pour traiter les cordes visibles du cou qui sont dues au muscle peaucier du cou, dont on voit le rebord antérieur sous forme d’une corde. La toxine diminue la force de ce muscle estompant leur visibilité.

Egalement, le Botox est employé pour traiter les petites contractions disgracieuses du menton (un menton un peu en arrière) ou, enfin, aider les personnes qui ont une transpiration excessive sous les aisselles ou la paume des mains (la toxine bloque la sécrétion de sueur pour 6 à 12 mois).

Les risques de la Toxine Botulique

Qui est habilité à réaliser des injections de Botox ?

Les bienfaits du botox peuvent avoir des inconvénients ou des complications. C’est pour cela que l’expérience du médecin est primordiale. Le botox est interdit aux médecins esthétiques. Seul quelques spécialistes sont habilités a le faire : chirurgien plasticiens, dermatologues diplômés, ORL et ophtalmologues.

Les complications de l’utilisation du Botox

Le but essentiel de la toxine botulique est bien entendu de diminuer les rides et non pas d’empêcher la contraction des muscles de manière à maintenir les expressions du front. Il faut savoir que nous n’avons pas tous la même force de contraction au niveau des muscles. De plus nous avons tous une asymétrie au niveau du front, certains muscles sont plus puissants du côté droit et d’autres du côté gauche. Il est donc très difficile dès la première séance de doser les quantités que nous devons injecter.

Si la dose est trop importante : aspect figé « botoxé » avec sourcil trop remonté typique (Mehphisto). Si l’injection est faite trop basse sur le front, il existera au contraire un sourcil plus lourd allant (très rarement) jusqu’a une difficulté a ouvrir la paupière (ptosis). Rappelons que ces problèmes sont réversibles mais qu’il faudra attendre que l’effet disparaisse progressivement sur plusieurs semaines, l’antidote immédiat n’existant pas.

Il est conseillé au cours de la première séance de ne pas mettre trop de produit. Par la suite, il conviendra d’adapter cette quantité en fonction des résultats obtenus.

Les autres opérations de médecine esthétique

Le Dr.Bellity pratique le médecine esthétique à Paris, limiter les effets du vieillissement sur ses patientes.

  • Découvrez les techniques légères utilisés par les médecins esthétiques pour éliminer les rides et les modifications de volume du visage.
  • Utilisez l’acide hyaluronique , en complément du botox afin de rajeunir votre visage.
  • Comprenez les mécanismes de vieillissement du visage , pour savoir quels réponses y apporter.