Médecin Esthétique à Paris

Les traitements de Médecine Esthétique

La médecine esthétique regroupe un grand nombre de techniques, qui ont toutes leurs particularités ainsi que leurs propres objectifs. Nous allons passer en revue les principaux types de traitements, pour vous vous permettre de mieux appréhender le champ d’action de la médecine plastique.

Les injections d’Acide Hyaluronique

Comblement à l’Acide Hyaluronique

L’acide hyaluronique remplace les volumes perdus du visage et traite les rides.L’injection d’acide hyaluronique fluide avec une aguille très fine permet de remonter le niveau de la ride et de la faire disparaître ou de l’estomper fortement. La profondeur de l’injection dépendra de la profondeur de la ride. Toute ride, même la plus fine, peut être traitée. Si l’injection d’acide hyaluronique est faite trop superficiellement, elle peut laisser des petites perles visibles sous la peau, et l’injection trop profonde peut être inefficace. Le résultat dépendra de la bonne profondeur et de la taille d’aiguille utilisée, donc de l’expérience ou du talent de votre médecin.

Nappage ou Skinbooster.

Cette technique qui consiste à tapisser littéralement la partie profonde du derme avec de l’acide hyaluronique très fluide appelé skinbooster. Ceci donne un effet spectaculaire immédiat de bonne mine et de peau en bonne santé. La peau est retendue de l’intérieur et permet sur plusieurs semaines ou plusieurs mois, en fonction du produit utilisé, d’obtenir une bonne hydratation des tissus. Les femmes traitées me rapportent qu’elles n’ont plus besoin de crème hydratante et sentent leur peau beaucoup moins sèche.

La technique, qui est simple et prend quelques minutes, consiste à introduire une microcanule sous la peau à travers le trou d’une petite aiguille après une instillation d’une goutte d’anesthésie locale. Une fois sous la peau la canule peut glisser sans douleur ni saignement et répartir très facilement le produit de manière uniforme sur les zones à traiter.

La mésothérapie.

Ce traitement consiste à faire des multi-injections sur tout le visage à l’aide d’une aiguille très fine et très courte. Les produits injectés peuvent être variables et plus ou moins efficaces. Les vitamines et autres cocktails n’ont pas prouvé leur efficacité car ils sont très vite éliminés. L’injection d’acide hyaluronique en mésothérapie est par contre très bénéfique. Le nappage a remplacé pour moi la mésothérapie car plus rapide, indolore, et sans saignements. Les multi-piqûres pratiquées dans cette technique stimulent la peau, créent un léger œdème réactionnel qui retend la peau de manière transitoire. Ceci est le principe de tous ces nouveaux rollers plus ou moins agressifs qui provoquent des microtraumatismes: l’effet bonne mine est garanti mais ne dure pas plus que quelques jours. L’acide hyaluronique injecté peut par contre donner un effet qui persistera plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Les injections de Toxine Botulique

La toxine botulique, dit aussi botox ou botulinique, a connu un extraordinaire essor ces dernières années, tout à fait justifié car c’est un produit dont l’efficacité n’est plus à démontrer; à condition bien entendu d’être utilisée par un médecin ou un chirurgien parfaitement formé.

On s’est rendu compte que l’on pouvait utiliser les propriétés de la toxine botulique à des fins esthétiques, c’est-à- dire que l’on pouvait bloquer les muscles du visage qui, eux, sont à l’origine des rides. En conséquence, depuis 2003, la toxine botulique a reçu une autorisation officielle de mise sur le marché (AMM), à condition d’être utilisée pour traiter exclusivement les rides situées au niveau du front, c’est-à-dire les rides inter sourcilières que l’on appelle aussi les «rides du lion». Mais l’on sait bien entendu que l’indication a dépassé l’autorisation officielle et que ce produit est utilisé pour toutes les rides du front et de la patte d’oie.

Les abrasions de la peau

C’est la méthode la plus ancienne. Elle Abrasion lèvre supérieur avant / aprèsconsiste à «attaquer» la peau, non plus par l’intérieur mais par l’extérieur. Une abrasion physique ou chimique va réaliser une brûlure du deuxième degré. La profondeur de cette brûlure sera fonction de la profondeur de la ride à traiter. La cicatrisation va se faire sans la ride. Évidemment, ce traitement est plus agressif qu’une injection puisqu’il crée une lésion qui nécessite une cicatrisation.

La démembraison mécanique

La démembraison mécanique est l’abrasion avec une micro- meule diamantée, qui n’est plus souvent pratiquée car elle a été détrônée par le laser. Elle est surtout utilisée pour les rides de la lèvre supérieure.

Les traitements au Laser

Laser lèvre avant / après

Les lasers créent une abrasion-brûlure par une lumière ultra- concentrée. Ils «volatilisent» instantanément une couche de la peau. On les appelle «lasers ablatifs». L’avantage est la précision de la profondeur d’action et l’absence de saignement. Les lasers ablatifs sont les lasers Erbium et le CO2. À l’abrasion s’ajoute un effet thermique pour le laser CO2. Cet effet thermique est recherché lorsqu’on désire une rétraction de la peau.

Les lasers plus récents sont plus précis, plus efficaces et moins traumatisants. Le principe est de fractionner la surface brûlée. Chaque petit point brûlé sera très vite réparé par une zone saine juste adjacente. Il faudra cependant plus de séances qu’avec les anciens lasers qui abrasaient directement toute la surface en une fois.

Peeling ou abrasions chimiques

Les peelings chimiques créent une brûlure de la peau dont la profondeur est bien contrôlée dans des mains expertes. Il existe globalement trois types de peelings. Si la profondeur est trop importante des problèmes de traces visibles sont possibles. La complication la plus fréquente est la dépigmentation : la peau brûlée perd les cellules responsables de la pigmentation et cicatrise sous une teinte plus blanche que la peau alentour.

Peeling du visage avant/après

Ma pratique ne m’a pas familiarisé avec les abrasions chimiques, mais plutôt avec l’utilisation des lasers. Le résultat est similaire, nous l’avons vu, le principe est le même : abrasion suivie de cicatrisation. Le risque de ces méthodes: si la profondeur est insuffisante il n’y aura pas d’effet car l’abrasion doit aller jusqu’au fond de la ride sinon elle ne disparaîtra pas.

Peelings Superficiels

Les peelings superficiels «bonne mine»: ce sont les peelings aux acides de fruits et à la vitamine A acide. Ils n’attaquent que l’épiderme et le derme très superficiel et peuvent traiter au maximum les fines ridules. Ils ne changent pas la structure de la peau. Leur action est limitée et temporaire.

Peelings TCA

Les peelings à l’acide trichloracétique, appelés TCA, peuvent pénétrer beaucoup plus profondément et créer une brûlure du deuxième degré superficielle ou profonde. Ce sont les plus utilisés par les dermatologues qui traditionnellement sont bien formés à ces méthodes. Ils font disparaître les rides de la même manière que les lasers ablatifs avec une période de cicatrisation qui sera fonction de la profondeur atteinte.

Peeling au Phénol

Les peelings au phénol. Ce sont des produits qui modifient profondément et définitivement la structure de la peau. Ils sont réservés aux visages très ridés. Ils sont pratiqués par des chirurgiens ou dermatologues très rompus à la technique. Ils se pratiquent sous anesthésie générale en raison de la douleur occasionnée. Si la méthode est bien maîtrisée les effets sont spectaculaires. Tout un visage peut être traité en une fois avec un lissage de la peau étonnant.

Les autres opérations de médecine esthétique

Découvrez l’ensemble des procédures de médecine esthétique , pratiquées à Paris, par le Dr.Bellity.

Save