Chirurgie du nez à Paris

Vos questions sur la rhinoplastie

Peut-on visualiser le résultat de la chirurgie du nez avant l’opération ?

Chirurgie du nez à ParisLa réalisation d’un “projet” avant-après peut être remis au patient avec la mention ”projet NON CONTRACTUEL” et une nouvelle consultation est programmée pour confirmer tous les éléments de la première consultation.

L’utilisation de photos numériques avec morphing facilite considérablement ce travail. La possibilité de montrer la modification à l’aide d’outils informatiques permet au patient une prise de conscience de la morphologie de son nez et des parties qu’il désire modifier. C’est aussi pour lui une prise de conscience du changement qui va s’opérer et de s’y habituer ou non. Pour le chirurgien c’est le moyen de comprendre la demande du patient, savoir si elle est réaliste et réalisable et de réfléchir sur les gestes qui vont permettre ce changement, sans une promesse ou un engagement précis.

Un consentement mutuel sera signé par le patient et remis au médecin. Enfin des notes d’information sur le déroulement et les complications éventuelles devront être citées ou remis au patient. Un traitement homéopathique est prescrit avant l’intervention pour diminuer les gonflements et le stress (Arnica, Gelsemium).

Comment se déroule l’hospitalisation?

Le patient rentre à la clinique le jour de l’intervention et est accueilli par l’assistante qui l’aide dans ses démarches administratives. Le patient recevra une demi-heure avant l’opération un comprimé d’ATARAX qui diminue les réactions allergiques et le stress. La sortie de la clinique se fera le lendemain de l’opération, après ablation des mèches.

Sous quel type d’anesthésie s’effectue la rhinoplastie ?

L’intervention de Rhinoplastie  se pratique sous anesthésie générale. Toutefois, dans certains cas, une anesthésie locale associée à des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse pourra suffire, notamment si la chirurgie ne concerne que la partie cartilagineuse du nez, comme la pointe ou les narines. Le choix entre ces différents types d’anesthésie sera le fruit d’une discussion entre le patient, le chirurgien et l’anesthésiste.

Existe t’il des cas particuliers ?

 Chirurgie du nez à ParisLe nez est constitué de plusieurs éléments qui s’imbriquent entre eux. Parfois une petite modification est souhaitée, que ce soit au niveau de l’arête, de la pointe ou des narines. Le chirurgien doit anticiper les conséquences sur les autres éléments avant de toucher une partie du nez. Par exemple enlever une bosse sur l’arête entraine un allongement du nez, ou encore affiner les cartilages de la pointe ont un effet de recul de la pointe sur le profil, pouvant entrainer une avancée de l’arête qui peut créer artificiellement une petite bosse ou un nez légèrement busqué. Il est parfois nécessaire de réduire la taille et la largeur des narines. Dans ce cas, le plus souvent, l’incision est invisible car dissimulée dans le pli narinaire

Peut-on s’exposer au soleil après une rhinoplastie ?

Il est déconseillé de s’exposer au soleil pendant environ 3 semaines.

Quand peut-on reprendre ses activités habituelles ?

La reprise professionnelle est conseillée entre le 10ème et le 15ème jour. Reprise du sport : le sport peut être repris rapidement s’il n ‘y pas de risques de chocs. On considère que les os sont consolidés au bout de 3 semaines. Les sports de combats sont à éviter pendant les 3 premiers mois.

Quelles sont les douleurs suite à l’intervention de la rhinoplastie ?

Il n’y a pas de douleurs post opératoires en raison de la présence d’un plâtre ou d’une attelle qui immobilise le nez dans la bonne position pendant une semaine. Le patient garde son attelle et revient une semaine après au cabinet pour la faire retirer. Ce n’est pas douloureux, mais le moment est chargé d’émotion. Le nez à ce stade est forcément encore gonflé, surtout entre les yeux, et fragile mais le patient peut voir globalement le résultat, surtout de profil.

Quelles sont les suites opératoires ?

Opération du nez avant / après La rhinoplastie nécessite une surveillance post opératoire qui impose de passer une nuit à la clinique. En effet, le réveil du patient doit être surveillé en raison de mèches placées dans les narines et l’obligation de respirer par la bouche et en raison du risque de saignement. Les mèches sont retirées le lendemain matin.

La première nuit à la clinique, le patient doit respirer par la bouche ce qui occasionne une sécheresse buccale (présence d’une carafe d’eau ou de compresses imbibées). Les soins locaux sont importants pour éviter les croutes désagréables à l’intérieur du nez : lavages fréquents au serum physiologique, gouttes grasses et vaseline goménolée déposés sur les cicatrices à l’aide d’un coton tige

Le dégonflement se fera rapidement la semaine qui suit pour arriver à un résultat esthétiquement acceptable socialement, mais de légers gonflements pendent deux mois au maximum sont de règle. Le nez continue à s’affiner lentement la première année. Les consultations sont indispensables : à 7 jours, à 14 jours puis à 3 mois, 6 mois et 1 an.

Chirurgie du visage

Découvrez les autres opération de Chirurgie esthétique du visage pratiquées à Paris, par le Dr.Bellity.

Save

Save